Archive for the ‘Katusha’ Category

Tour de France 2014 : un bon cru pour les coureurs Canyon.

lundi, juillet 28th, 2014

no images were found


La 101ème édition du Tour de France s’est achevée dimanche avec le traditionnel sprint final sur les pavés des Champs d’Elysées, au cœur de Paris.

Les 3664 kilomètres parcourus entre les routes du Yorkshire jusqu’aux grands boulevards de la Capitale, répartis sur 21 étapes, en ont fait souffrir plus d’un…. Même si Vincenzo Nibali a affirmé sa toute-puissance sur la course en s’emparant du Maillot jaune, les formations Katusha et Movistar Team avaient également des choses à célébrer à la fin de ce Tour.

Kristoff montre sa valeur

Le sprinteur Norvégien de la Katusha a été l’une des révélations de ce Tour. Alors qu’il n’avait jamais gagné d’étape auparavant, Kristoff était bien présent dans tous les sprints et s’est emparé avec la manière des étapes 12 et 15 au guidon de son nouveau Aeroad CF SLX.

no images were found

Les deux victoires de Kristoff ont été possibles grâce au magnifique travail de ses co-équipiers. Le coureur Katusha était le seul du peloton à pouvoir rivaliser avec la puissance de l’allemand Marcel Kittel lors de l’étape finale à Paris. Il ne manquait qu’un demi-vélo de longueur et pourtant il avait lutté pour revenir après une crevaison.

no images were found

Cette année a été particulièrement faste pour l’équipe Katusha qui a su garder la dynamique insufflée par la troisième place de Joaquim Rodriguez en 2013, ces deux victoires d’étapes donnent un parfum de devoir accompli pour le team manager Viacheslav Ekimov. « Je crois que ça a été le meilleur Tour de France pour l’équipe, cette expérience nous servira pour nous améliorer encore à l’avenir. Mais maintenant je veux féliciter et remercier l’ensemble de l’équipe pour leur travail, la bataille qu’ils ont livrée et leur réussite ! »

no images were found

Valverde au pied du podium

Au départ du contre-la-montre de 54km samedi dernier, le capitaine de la formation Movistar, Alejandro Valverde n’était qu’à deux secondes du podium. Il a été l’un des coureurs les plus réguliers et pointait à la deuxième place du général pendant la quasi-totalité de la course. Mais l’espagnol a perdu du temps dans les cols pyrénéens et n’a pas su refaire son retard lors du contre-la-montre.

no images were found

Néanmoins sa 4ème place au classement général est la meilleur performance de Valverde en sept participations au Tour de France et cela reste une grande fierté : « C’est le sport, des fois tu gagnes, des fois tu perds. On s’est battu jusqu’au bout, ce qui veut dire qu’on a très bien roulé et qu’on a fait tout notre possible. […] Ce résultat n’est pas une défaite pour moi, loin de là. »

Canyon félicite et remercie l’ensemble des coureurs Movistar et Katusha pour avoir animé ce Tour de France 2014 et en avoir fait une course mémorable.

Canyon Pro Sports

Kristoff double la mise !

lundi, juillet 21st, 2014

no images were found


Trois jours après sa toute première d’étape sur le Tour de France, notre sprinteur norvégien Alexander Kristoff s’est à nouveau illustré en rattrapant l’échappée du jour dans les derniers mètres pour s’offrir en toute beauté son deuxième succès sur le Tour de France 2014. Sa puissance phénoménale dans les 150 derniers mètres est la preuve, non seulement de son talent, mais aussi de l’efficacité du nouvel Aeroad CF SLX, rigide, maniable et aérodynamique.

L’issue de cette étape vers Nîmes n’a été décidée que lorsque Jack Bauer et Martin Elmiger ont été rattrapés dans les derniers mètres, alors qu’ils menaient la course depuis quasiment 200km. « C’était chaud, très chaud…» a soufflé Kristoff à l’arrivée. « L’échappée était très forte mais avec mes équipiers Spilak, Smukulis et Paolini, nous les avons rejoints juste avant l’arrivée et j’ai réussi à concrétiser le sprint par une fantastique victoire ! »
Pro bike check – Le nouvel Aeroad CF SLX d’Alexander Kristoff

no images were found

Kristoff plus frais que Kittel et Greipel

Les deux étapes précédentes dans les Alpes ont bien fatigué Kristoff, mais il a trouvé assez d’énergie pour s’imposer dans le final au nez et à la barbe de Peter Sagan, Marcel Kittel et Andre Greipel, les cadors du sprint.

Kristoff admet que « comparé à eux je ne suis pas un sprinteur très rapide, et durant l’étape ils ne m’ont pas donné l’impression d’être fatigués, mais ma victoire laisse penser qu’ils accusent encore les efforts fournis lors des étapes alpines ».

no images were found

Purito toujours roi de la montagne

Autre bonne nouvelle pour l’équipe Katusha et Canyon, Joaquim « Purito » Rodriguez reste maillot à pois, synonyme de meilleur grimpeur. Il n’y avait pas de points particuliers à récolter lors de l’étape vers Nîmes mais elle n’a pas été de tout repos pour l’espagnol. « Ce n’était absolument pas une étape pour moi : plate, venteuse, humide… j’ai failli y passer à cause d’une chute dans le peloton. Je suis content que tout cela soit fini. On va profiter du jour de repos et ensuite mardi, direction les Pyrénées ! »

Pour suivre les toutes dernières actualités et photos de nos équipes sur le Tour rendez-vous sur :
Facebook
Twitter
Google+
Instagram

MADE FOR WINNERS : Le sprint de Kristoff pour la victoire d’étape sur le Tour de France

vendredi, juillet 18th, 2014

no images were found


Alexander Kristoff, coureur de notre équipe Katusha, a remporté sa première victoire d’étape sur le Tour de France au guidon du tout nouvel Aeroad CF SLX . Le sprinteur norvégien était tout simplement le meilleur du peloton lors de la 12ème étape entre Bourg-en-Bresse et Saint-Etienne. C’est la première victoire d’étape pour Katusha sur ce Tour de France 2014.

Vignoble et macadam fondant

C’est sous un soleil de plomb que s’est déroulée cette étape vallonnée, à travers les vignobles beaujolais, elle a été particulièrement difficile pour les coureurs. Un peloton réduit à 60 unités est arrivé dans les rues de Saint-Etienne. Kristoff a lancé son sprint assez loin de la ligne d’arrivée en se plaçant dans la roue de Matteo Trentin, le coureur d’Oméga Pharma.

no images were found

Le norvégien laisse Peter Sagan à une longueur derrière lui et offre à Canyon la première victoire professionnelle au guidon du nouvel Aeroad CF SLX.

no images were found

Un rêve d’enfance devenu réalité

Le vainqueur de l’édition 2014 de Milan-San Rémo a déjà terminé deux fois deuxième sur ce Tour de France. Il confirme qu’il est bien l’un des sprinteurs les plus polyvalents du peloton car il sait aussi rester aux avant-postes sur des routes plus difficiles.

Kristoff était enthousiasmé par sa performance : « C’est une émotion incroyable, j’en rêvais depuis tout petit. »

Le directeur sportif, Torsten Schmidt, était très satisfait que la stratégie mise en place au sein de l’équipe ait été menée à bien : « On croit en lui, on lui a donné tout notre soutien, tout s’est déroulé comme prévu ».

La menace de la haute montagne

Après avoir dompté les Vosges et le Jura, le peloton s’élance aujourd’hui dans les Alpes, avec une arrivée au sommet d’un col Hors Catégorie à Chamrousse. Le capitaine de l’équipe Joaquim « Purito » Rodriguez cherchera à prolonger son règne en montagne en conservant son maillot à pois. Avec des équipiers en forme comme Simon Špilak et Yuri Trofimov, le plan de Katusha est toujours en marche, ils devraient pouvoir grossir leur butin…

no images were found

Pour suivre les toutes dernières actualités et photos de nos équipes sur le Tour rendez-vous sur :
Facebook
Twitter
Google+
Instagram

The new Aeroad CF SLX: MADE FOR RACING

Notre grimpeur Purito s’empare du maillot à pois

mardi, juillet 15th, 2014

no images were found


Avec 7 cols catégorisés sur 160 km de course, l’étape 10 entre Mulhouse et la Planche des Belles Filles ressemblait plus à des montagnes russes qu’à une course cycliste. C’étaient les conditions parfaites pour Joaquim “Purito” Rodríguez qui a lancé son assaut pour décrocher le KOM du Tour !

Dès le départ le capitaine de la formation Katusha a attaqué pour récolter en tout 40 points lors de l’étape au guidon de Aeroad CF SLX. Impressionnant !

no images were found

Il manque de peu la victoire d’étape mais il était vraiment heureux de revêtir le maillot à pois rouges.

« Mon objectif principal de la journée était de ravir le maillot du meilleur grimpeur, c’est pourquoi je me suis échappé. Cela aurait été encore mieux de gagner l’étape, mais cela a été une dure journée, je voyais bien que le groupe du maillot jaune ne nous laissait pas de chance et ne restait pas loin derrière. »
Canyon Pro Sports

no images were found

Valverde en course

Movistar a travaillé sans relâche pour placer son leader Alejandro Valverde dans la difficile montée finale et a savouré sa recompense quand l’espagnol a franchi la ligne en troisième position, le propulsant à la 3e place au general par la même occasion !

Les crashs ont aussi marqué cette étape et le peloton a été amputé de grands favoris comme Chris Froome et Alberto Contador, les chances de Valverde de terminer sur le Podium à Paris n’en sont que plus grandes à présent.

Suivez nous sur les réseaux sociaux pour être sûr de tout savoir :
Facebook
Twitter
Google+
Instagram

Canyon sur le Tour de France

lundi, juillet 14th, 2014

no images were found


La deuxième semaine de la compétition est déjà entamée, les coureurs se dirigent vers les Alpes. Les favoris commencent à montrer leurs atouts et Canyon sera là pour vous donner les dernières infos et des photos exclusives de la course.

Notre envoyé spécial, Robert, suivra la course de l’intérieur et vous fera vivre le quotidien des équipes Movistar et Katusha. Est-ce que Joaquim « Purito » Rodriguez sera en mesure de conserver son maillot à pois ? Est-ce que Alejandro Valverde va continuer son ascension dans le classement général ? Qu’il y a-t-il à découvrir sur le tout nouveau Aeroad CF SLX ? Suivez nous sur les réseaux sociaux pour être sûr de tout savoir :

Facebook
Twitter
Google+
Instagram

no images were found

Nous avons aussi des petits cadeaux pour les fans de Canyon au bord de la route. Repérez bien la Skoda noire aux couleurs de Canyon et attrapez des bidons, des musettes, des autocollants, des offres spéciales et des bracelets aux couleurs de Canyon.

Venez voir le Tour et encouragez avec nous les équipes Katusha et Movistar !

no images were found

Giro d’Italie 2014 : Nos équipes Katusha et Movistar en quête de rose !

jeudi, mai 8th, 2014

no images were found

Ca y est ! Le Giro d’Italie est là ! Nos deux équipes pro Canyon sont prêtes pour la chasse au, tant convoité, maillot Rose (« Maglia Rosa »). Avec 21 étapes, dont deux contre-la-montre individuels, un contre -la -montre par équipe et une flopée d’étapes en Haute Montagne, cette édition 2014 promet d’être très serrée !

no images were found

Pour une course qui privilégie les coureurs poids-plumes, Nairo Quintana de l’équipe Movistar et Joaquim Rodriguez de l’équipe Katusha s’alignent, logiquement, en tant que favoris pour le maillot rose ! Considérés comme les deux meilleurs grimpeurs au monde, ils nous ont déjà prouvé qu’ils étaient les plus fort sur ce genre de terrain !

Les Bleus contre les Rouges.

Canyon contre Canyon

Attendez-vous à de belles batailles lors de ce Grand Tour 2014… qui ne fait que commencer.

Rodriguez : « Il est temps que je m’adjuge un Grand Tour »

Purito est, sans aucun doute, l’un des coureurs les plus complets, polyvalents et performants de ce Tour, il l’a démontré grâce à de nombreux podiums et surtout une troisième place au Tour de France 2013. Cependant il lui manque encore une place sur le sommet du podium. En 2012 lors du Giro d’Italie il était à deux doigts de la première place. Il a gagné deux étapes avec son Aeroad CF et il a porté le Maillot Rose pendant toute la durée de la course pour le perdre lors du contre-la-montre final… pour 16 petites secondes.

no images were found

Mais cette année pourrait changer la donne. Purito s’est donné le Giro d’Italie comme objectif principal pour 2014 : « C’est une course qui me va. Il y a beaucoup de longues étapes parsemées de difficultés. » Malgré une apparition décevante lors des classiques Ardennaises où il était diminué à cause de chutes et blessures, Rodriguez a fait parler de son talent lors du Tour de Catalogne en ce début de saison. Une victoire face à un peloton très relevé qui lui confère son statut de principal favori pour les courses à venir.

no images were found

Le Giro d’Italie 2013 a été très fructueux pour l’équipe Katusha, avec les victoires d’étapes de Maxim Belkov et de Lucas Paolini et les nombreux jours en rose. La brigade Katusha sera là pour protéger et aider Purito dans les montagnes, là où se décidera la course : « l’équipe est très forte, très unie, concentrée sur son objectif et ça c’est toujours important ».

Quintana découvre le leadership

L’une des performances qui a le plus marqué 2013 a été les débuts de Nairo Quintana au Tour de France. En finissant 2ème au classement général du Tour de France, avec le maillot blanc du meilleur jeune, avec le maillot à pois rouges et avec une victoire d’étape ; il est certain que ce n’est qu’une question de temps avant que grimpeur colombien gagne un Grand Tour. Avec une course aussi dense en montées, cette victoire pourrait arriver encore plus vite qu’on ne le pense alors que Quintana prend le départ à Belfast en tant qu’homme à battre.

no images were found

Une victoire d’étape ainsi que de belles performances plus tôt dans la saison 2014, prouvent que Quintana est en grande forme. De plus, il a l’endurance pour tenir ses performances pendant trois semaines, il nous l’a montré l’année dernière au Tour de France ! L’équipe Movistar à un contingent d’hommes pour aider Quintana a tenir son pari, mais le succès pourrait venir d’autres coureurs. Adriano Malori court à domicile et se focalisera sur le contre-la-montre individuel. Il a déjà deux victoires cette saison en CLM, nous avons donc toutes les raisons de croire en lui.

Les autres prétendants

Quintana et Rodriguez vont devoir s’y atteler s’ils veulent arriver à Trieste en rose. Cette année il y aura beaucoup de gros concurrents au départ, ce qui nous offre une course très ouverte avec du suspens à la clé. Les hommes à surveiller sont le vétéran, Cadel Evans de BMC, et Rigoberto Uran d’OPQS, qui ont tous les deux finis sur le podium l’année dernière. Cette année on retrouve aussi des vainqueurs d’édition précédentes comme Ivan Basso de Cannondale, Michele Scarponi d’Astana et le vainqueur 2012 Ryder Hesjdal de Garmin-Sharp.

no images were found

La course

Les Grand Tours semblent tous s’orienter vers des départs dans des pays étranger, le Giro n’échappe donc pas à la tendance et s’élancera de Belfast, en Irlande du Nord. L’ile accueillera donc une étape de contre-la-montre en équipe et deux étapes « sprint », ceci permettra de déterminer le premier coureur à porter le maillot rose.

Après ce bref passage à l’étranger, il y aura une journée de repos pour transférer les équipes en Italie puis commencer les étapes italiennes le mardi 13 mai. Le premier vrai test arrivera samedi 17 mai avec une étape proposant une arrivée au sommet à Montecopiolo. Avec des pourcentages à 8% nous allons enfin voir qui sont les vrais grimpeurs !

no images were found

Le gros test suivant de la deuxième semaine, aura lieu lors du CLM individuel de 42km dans les collines du vignoble de Barolo. Cette étape aura certainement un gros impact sur le classement général et donnera sûrement le ton pour la suite des évènements. Nos deux équipes rouleront avec le Speedmax CF afin de grappiller du temps dans les montées et de gagner un maximum de vitesse en descente et sur le plat

no images were found

Pour le samedi 24 mai et le dimanche 25 mai, il y a deux étapes avec une arrivée au sommet avec des cols de première catégorie, qui ne laisseront pas le temps aux coureurs de souffler avant d’attaquer la troisième semaine qui s’annonce brutale ! Quand on voit les noms « Monte Grappa » et « Monte Zoncolon » apparaître, on sait que ça va faire brûler les jambes et les poumons… L’étape 16 est un concentré de trois haut cols sur seulement 139km, cela promet d’être explosif !

no images were found

Puis vendredi 30 mai, arrive l’étape qui mettra tout le monde d’accord et qui sera décisive pour le maillot rose : 26km de montée…(!) en contre-la-montre individuel…

no images were found

Le lendemain, samedi, l’étape 20, sera le clou de ce Giro : l’arrivée se fait au sommet du Zoncolan. Avec une moyenne de 11.9% et des portions jusqu’à 22% ce col relève plus de l’escalade que du cyclisme ! La foule sera présente en masse sur les bords pour encourager les cyclistes dans ce dernier assaut pour le maillot rose.

no images were found

Trieste accueille le lendemain l’étape finale, avec plusieurs tours dans la ville et un sprint final en masse.

Suivez nos équipes durant Giro d’Italie 2014 via notre blog afin d’y trouver plein de contenu exclusif !

Team Katusha Line-up: Joaquím Rodríguez (Spa), Maxim Belkov (Rus), Giampaolo Caruso (Ita), Vladimir Gusev (Rus), Alberto Losada (Spa), Daniel Moreno (Spa), Luca Paolini (Ita), Angel Vicioso (Spa), Eduard Vorganov (Rus)

Movistar Team Line-up: Nairo Quintana (Col), Andrey Amador (Crc), Igor Anton (Spa), Eros Capecchi (Ita), Jonathan Castroviejo (Spa), José Herrada (Spa), Gorka Izagirre (Spa), Francisco Ventoso (Spa), Adriano Malori (Ita)

Canyon Pro Sports

(Deutsch) Valverde ist der König der Ardennen

lundi, avril 28th, 2014

Valverde défie le Mur et remporte la Flèche Wallonne sur Canyon !

mercredi, avril 23rd, 2014

no images were found

Le plus fort dans le mur de Huy c’était Alejandro Valverde ! Le coureur du Team Movistar remporte une victoire historique pour Canyon lors de la Flèche Wallonne.

Après 2011, 2012 et 2013, 2014 est la 4ème victoire d’affiliée pour Canyon dans cette Classique des Ardennes, du jamais vu auparavant !

Avec sa déclivité allant jusqu’à 20% le mur de Huy est fascinant à regarder, on a l’impression de voir un sprint au ralenti tellement la cadence de pédalage est lente. Il y a peu de courses au monde qui nous montrent à quel point l’effort des cyclistes est intense ! Pour gagner la Flèche Wallonne il faut lancer son effort, dans l’assaut du mur final, au bon moment – trop tôt : on grille ses cartouches et si on attend trop longtemps : on ne peut pas combler le retard.

Valverde, qui avait déjà gagné cette course en 2006, a prouvé au guidon de son Ultimate CF SLX qu’il a les jambes et l’expérience pour battre les spécialistes de la grimpe afin de prendre l’avantage dans la partie la plus raide du mur de Huy.

Avec cette huitième victoire cette saison, Valverde est le cycliste le plus en vue de 2014 et se place comme favori de l’épreuve à venir ce dimanche : Liège-Bastogne-Liège. Cette épreuve marque l’apogée de la semaine des des Classiques Ardennaises. Une victoire serait un magnifique cadeau d’anniversaire pour Valverde qui a 34 ans vendredi 25 avril.

Canyon Pro Sports

Victoire à domicile pour Purito sur la Volta Ciclista de Catalunya 2014

lundi, mars 31st, 2014

Joaquim “Purito” Rodríguez de notre Team Katusha est resté en tête durant la dernière étape de la 94ème Volta Ciclista de Cataluya pour remporter le CG, pour la deuxième fois de sa carrière, après une première victoire en 2010. Seulement une semaine après la victoire de Kristoff sur Milan-Sanremo, l’équipe Katusha s’est encore octroyé un important nombre de point au classement UCI WorldTour. La course, qui s’est déroulée dans la région natale de Purito, a attiré bon nombre de grands favoris comme Chris Froome ou encore Alberto Contador qui étaient également au départ, mais qui n’ont pas été capable de battre le local de l’étape au milieu de ses routes de montagnes.

no images were found

Grimper fort pour une victoire au CG

Les bases de la victoire au CG ont été posées durant la troisième étape de montagne arrivant à La Molina. Rodríguez a prouvé une fois de plus qu’il est l’un des meilleurs mondiaux quand il sagit d’un finish au sprint dans le dernier kilomètre, au guidon de son Aeroad CF, qui lui a permis de gagner de précieuses secondes sur ses rivaux au CG. Cette étape représente la première victoire de la saison 2014 pour Purito, et lui a valu son maillot de leader.

no images were found

Durant les étapes suivantes, l’équipe Katusha a bien contrôlé la course pour défendre son leader, contre les attaques de Contador, qui a fini second au CG à seulement 4 secondes.  Le directeur sportif de l’équipe Katusha, Dimitry Konyshev, était satisfait à l’issue de cette course: “Cette victoire sur le WorldTour est importante pour l’équipe, mais aussi pour Joaquim, du fait de son origine catalane.”

no images were found

Rodríguez est maintenant en grande forme pour atteindre ses objectifs de la saison 2014. “Maintenant je suis impatient de disputer Liège-Bastogne-Liège et sur la même lancée le Giro d’Italie.”

Quintana termine 5ème pour notre Team Movistar

Le colombien Nairo Quintana était le deuxième pro de chez Canyon a figurer en haut du classement général, à seulement 10 secondes de Rodríguez, ce qui souligne à quel point l’édition 2014 de la Volta de Catalunya était serrée. Dans une logique similaire, Quintana recherche aussi à se préparer pour le Giro d’Italie en mai, et semble bien parti après cette semaine et sa deuxième place sur Tirreno-Adriatico.

Canyon Pro Sports

Une victoire monumentale sur Milan-San Remo

lundi, mars 24th, 2014

no images were found

Le sprint du Norvégien pour la plus belle victoire de sa carrière

Alexander Kristoff de notre Team Katusha a remporté la plus belle victoire de sa carrière hier sur l’édition 2014 de Milan-San Remo. Le Norvégien a triomphé dans le froid et la pluie en lançant un formidable sprint sur son Ultimate CF SLX après 300 km et un peu moins de sept heures d’une course très éprouvante. Son succès dans la plus grande course d’un jour en Italie marque la troisième victoire de Katusha dans une course Mythique sur la péninsule après l’impressionnante double victoire de Joaquim Rodríguez sur le Tour de lombardie en 2012 et 2013.

Katusha aux avants-postes dans le vent et la pluie

Tout le monde garde en mémoire les conditions glaciales de l’édition 2013 et on peut comprendre que les coureurs espéraient une meilleure météo pour l’édition de cette année. Malheureusement pour eux, ça n’a pas été le cas et ils ont dû affronter des conditions difficiles, une fois encore, durant l’intégralité de la course, offrant aux spectateurs devant leur TV l’image d’une course sous le signe de l’endurance et de la souffrance.

no images were found

Katusha a prouvé que l’équipe figure parmi les teams les plus aguerris aux conditions extrêmes avec beaucoup de coureurs toujours présents sur les derniers kilomètres aux côtés et en soutien pour Kristoff, et tous ont terminé la course! Le duo Russe Pavel Brutt et Aleksandr Kuchynski ont été bien visibles malgré les conditions difficiles, accélérant la cadence dans un peloton en pleine décrépitude, juste avant l’ultime ascension du jour, sur le Cipressa, pour lancer le break du jour.

En tête de la course sur l’ascension finale du Poggio, à seulement 6 km de l’arrivée, Kristoff a réussi à rester en contact avec le groupe de tête alors que plusieurs coureurs ont tenté l’échappée et mis les sprinters en difficulté. Heureusement pour Kristoff, il avait toujours à ses côtés le spécialistes des Classiques italiennes Luca Paolini, qui a fourni un incroyable effort pour ramener le Norvégien à l’avant sur la dangereuse descente vers Sanremo et garder une cadence rapide sur les derniers 600 mètres, évitant ainsi une hypothétique dernière attaque.

no images were found

Sprint Royal

Un groupe de 25 coureurs est arrivé pour la gagne, dont beaucoup étaient donnés favoris ainsi que des anciens vainqueurs, dont Fabian Cancellara, Gerald Ciolek, Mark Cavendish et Peter Sagan. Néanmoins, avec 300 km dans les jambes, Kristoff a prouvé qu’il était le plus fort, surgissant dans les derniers 150 mètres pour gagner avec quelques longueurs d’avance devant Cancellara et en Swift du team Sky.

no images were found

“C’était le meilleur moment de toute ma vie” : voilà les mots d’un Kristoff comblé juste après l’arrivée, avant de souligner l’incroyable travail d’équipe de son coéquiper Paolini: “J’ai juste dit : “Je suis là Luca” et il m’a ramené devant. Il a réussi à rester dans le groupe, a suivre les attaques et il a fait un super job ! Je lui en suis vraiment reconnaissant. […] Un sprint après 300 km est différent d’un sprint après 200 km. Normalement je ne perd pas trop de puissance, même sur une étape très longue”. Le Norvégien est bien conscient de la signification de sa victoire d’hier et de l’impact qu’elle aura, “Milan-Sanremo vous inscrit dans le paysage, et cela fera toujours partie de ma carrière. C’est important et presque incroyable.”

Lobato prend la 4e place pour le Team Movistar

Peut-être l’une des performances les plus remarquables d’hier par l’Espagnol Juanjo Lobato, qui pour son tout premier Milan-Sanremo a raté de peu le podium en terminant 4e. Une performance très encourageante pour le jeune sprinter qui fait sa première saison au sein du Movistar Team et qui vient couronner une journée parfaite pour Canyon.

Les vélos Canyon ont maintenant siw triomphes à leur actif dans des courses Monuments du Cyclisme depuis 2009.

Canyon Pro Sports