Giro d’Italie 2014 : Nos équipes Katusha et Movistar en quête de rose !

Purito in la Maglia Rosa 2012 / (c) ROTH

Ca y est ! Le Giro d’Italie est là ! Nos deux équipes pro Canyon sont prêtes pour la chasse au, tant convoité, maillot Rose (« Maglia Rosa »). Avec 21 étapes, dont deux contre-la-montre individuels, un contre -la -montre par équipe et une flopée d’étapes en Haute Montagne, cette édition 2014 promet d’être très serrée !

Quintana at Tirreno Adriatico / (c) Graham Watson

Pour une course qui privilégie les coureurs poids-plumes, Nairo Quintana de l’équipe Movistar et Joaquim Rodriguez de l’équipe Katusha s’alignent, logiquement, en tant que favoris pour le maillot rose ! Considérés comme les deux meilleurs grimpeurs au monde, ils nous ont déjà prouvé qu’ils étaient les plus fort sur ce genre de terrain !

Les Bleus contre les Rouges.

Canyon contre Canyon

Attendez-vous à de belles batailles lors de ce Grand Tour 2014… qui ne fait que commencer.

Rodriguez : « Il est temps que je m’adjuge un Grand Tour »

Purito est, sans aucun doute, l’un des coureurs les plus complets, polyvalents et performants de ce Tour, il l’a démontré grâce à de nombreux podiums et surtout une troisième place au Tour de France 2013. Cependant il lui manque encore une place sur le sommet du podium. En 2012 lors du Giro d’Italie il était à deux doigts de la première place. Il a gagné deux étapes avec son Aeroad CF et il a porté le Maillot Rose pendant toute la durée de la course pour le perdre lors du contre-la-montre final… pour 16 petites secondes.

Puito wins in Catalunya / (c) TDWsport.com

Mais cette année pourrait changer la donne. Purito s’est donné le Giro d’Italie comme objectif principal pour 2014 : « C’est une course qui me va. Il y a beaucoup de longues étapes parsemées de difficultés. » Malgré une apparition décevante lors des classiques Ardennaises où il était diminué à cause de chutes et blessures, Rodriguez a fait parler de son talent lors du Tour de Catalogne en ce début de saison. Une victoire face à un peloton très relevé qui lui confère son statut de principal favori pour les courses à venir.

Luca Paolini in pink in 2013 / (c)  ROTH

Le Giro d’Italie 2013 a été très fructueux pour l’équipe Katusha, avec les victoires d’étapes de Maxim Belkov et de Lucas Paolini et les nombreux jours en rose. La brigade Katusha sera là pour protéger et aider Purito dans les montagnes, là où se décidera la course : « l’équipe est très forte, très unie, concentrée sur son objectif et ça c’est toujours important ».

Quintana découvre le leadership

L’une des performances qui a le plus marqué 2013 a été les débuts de Nairo Quintana au Tour de France. En finissant 2ème au classement général du Tour de France, avec le maillot blanc du meilleur jeune, avec le maillot à pois rouges et avec une victoire d’étape ; il est certain que ce n’est qu’une question de temps avant que grimpeur colombien gagne un Grand Tour. Avec une course aussi dense en montées, cette victoire pourrait arriver encore plus vite qu’on ne le pense alors que Quintana prend le départ à Belfast en tant qu’homme à battre.

Quintana wins in Argentina / (c) Graham Watson

Une victoire d’étape ainsi que de belles performances plus tôt dans la saison 2014, prouvent que Quintana est en grande forme. De plus, il a l’endurance pour tenir ses performances pendant trois semaines, il nous l’a montré l’année dernière au Tour de France ! L’équipe Movistar à un contingent d’hommes pour aider Quintana a tenir son pari, mais le succès pourrait venir d’autres coureurs. Adriano Malori court à domicile et se focalisera sur le contre-la-montre individuel. Il a déjà deux victoires cette saison en CLM, nous avons donc toutes les raisons de croire en lui.

Les autres prétendants

Quintana et Rodriguez vont devoir s’y atteler s’ils veulent arriver à Trieste en rose. Cette année il y aura beaucoup de gros concurrents au départ, ce qui nous offre une course très ouverte avec du suspens à la clé. Les hommes à surveiller sont le vétéran, Cadel Evans de BMC, et Rigoberto Uran d’OPQS, qui ont tous les deux finis sur le podium l’année dernière. Cette année on retrouve aussi des vainqueurs d’édition précédentes comme Ivan Basso de Cannondale, Michele Scarponi d’Astana et le vainqueur 2012 Ryder Hesjdal de Garmin-Sharp.

2014 Giro d'Italia / (c) RCS Sport

La course

Les Grand Tours semblent tous s’orienter vers des départs dans des pays étranger, le Giro n’échappe donc pas à la tendance et s’élancera de Belfast, en Irlande du Nord. L’ile accueillera donc une étape de contre-la-montre en équipe et deux étapes « sprint », ceci permettra de déterminer le premier coureur à porter le maillot rose.

Après ce bref passage à l’étranger, il y aura une journée de repos pour transférer les équipes en Italie puis commencer les étapes italiennes le mardi 13 mai. Le premier vrai test arrivera samedi 17 mai avec une étape proposant une arrivée au sommet à Montecopiolo. Avec des pourcentages à 8% nous allons enfin voir qui sont les vrais grimpeurs !

Stage 8 / (c) RCS Sport

Le gros test suivant de la deuxième semaine, aura lieu lors du CLM individuel de 42km dans les collines du vignoble de Barolo. Cette étape aura certainement un gros impact sur le classement général et donnera sûrement le ton pour la suite des évènements. Nos deux équipes rouleront avec le Speedmax CF afin de grappiller du temps dans les montées et de gagner un maximum de vitesse en descente et sur le plat

Stage 12 / (c) RCS Sport

Pour le samedi 24 mai et le dimanche 25 mai, il y a deux étapes avec une arrivée au sommet avec des cols de première catégorie, qui ne laisseront pas le temps aux coureurs de souffler avant d’attaquer la troisième semaine qui s’annonce brutale ! Quand on voit les noms « Monte Grappa » et « Monte Zoncolon » apparaître, on sait que ça va faire brûler les jambes et les poumons… L’étape 16 est un concentré de trois haut cols sur seulement 139km, cela promet d’être explosif !

Stage 16 / (c) RCS Sport

Puis vendredi 30 mai, arrive l’étape qui mettra tout le monde d’accord et qui sera décisive pour le maillot rose : 26km de montée…(!) en contre-la-montre individuel…

Stage 19 / Photo: RCS Sport

Le lendemain, samedi, l’étape 20, sera le clou de ce Giro : l’arrivée se fait au sommet du Zoncolan. Avec une moyenne de 11.9% et des portions jusqu’à 22% ce col relève plus de l’escalade que du cyclisme ! La foule sera présente en masse sur les bords pour encourager les cyclistes dans ce dernier assaut pour le maillot rose.

Stage 20 / (c) RCS Sport

Trieste accueille le lendemain l’étape finale, avec plusieurs tours dans la ville et un sprint final en masse.

Suivez nos équipes durant Giro d’Italie 2014 via notre blog afin d’y trouver plein de contenu exclusif !

Team Katusha Line-up: Joaquím Rodríguez (Spa), Maxim Belkov (Rus), Giampaolo Caruso (Ita), Vladimir Gusev (Rus), Alberto Losada (Spa), Daniel Moreno (Spa), Luca Paolini (Ita), Angel Vicioso (Spa), Eduard Vorganov (Rus)

Movistar Team Line-up: Nairo Quintana (Col), Andrey Amador (Crc), Igor Anton (Spa), Eros Capecchi (Ita), Jonathan Castroviejo (Spa), José Herrada (Spa), Gorka Izagirre (Spa), Francisco Ventoso (Spa), Adriano Malori (Ita)

Canyon Pro Sports

Sag uns Deine Meinung

Kommentare