Victoire historique pour Quintana et Canyon sur le Giro d’Italie

Nairo Quintana / (c) TDWsport.com

C’est habillé en rose de la tête aux pieds et avec un Ultimate CF SLX décoré pour l’occasion, que Nairo Quintana a franchi la ligne d’arrivée de la dernière étape de ce Giro d’Italie 2014. Ceci marque la victoire historique de Movistar, de la Colombie et de Canyon sur le Grand Tour.

Le graal Ultim-ate pour Canyon, enfin !

Après un titre de champion du monde, de multiples victoires d’étapes sur le Grand Tour, six victoires sur les Classiques et bien d’autres victoires et podiums, le seul résultat qu’il manquait à Canyon était le classement général sur un Grand Tour, mais ça…c’était avant.

Nairo Quintana / (c) TDWsport.com

Le succès de la formation Movistar et de Nairo Quintana sur ce Giro d’Italie est un moment fort pour l’histoire de Canyon. Ces trois dernières semaines l’équipe Movistar a prouvé qu’avec des montures comme l’Ultimate CF SLX, l’Aeroad CF et le Speedmax CF, elle est sans l’ombre d’un doute l’une des formations la mieux préparée et la mieux équipée de l’UCI WorldTour.

Nairo Quintana / (c) TDWsport.com

Un Giro magnifique et terrible

De Belfast à Trieste, la bataille pour le maillot rose s’est déroulée sur 21 étapes brutales et éprouvantes, les coureurs n’ont pas vu la vie en rose. Ils sont passés des routes côtières battues par le vent le long de la mer d’Irlande, à la douche écossaise dans le sud de l’Italie, aux averses de grêle monstrueuses et aux routes de montagne sinueuses, entre neige et blizzard. Performer dans des conditions aussi dantesques a été une problématique pour plus d’un coureur.

Giro d'Italia / (c) TDWsport.com

Les chutes ont joué un rôle déterminant car nombre de favoris ont été victimes des routes italiennes rendues glissantes par la pluie. Le travail d’équipe, une concentration à 100%, de la tactique et un zeste de chance étaient essentiels pour rester dans la course.

Ajoutez-y une semaine finale avec les cols les plus réputés et redoutés d’Italie, les Gavia Stelvio et Zoncolon, vous avez là tous les ingrédients pour la course la plus dure des Grand Tours de ces dernières années. Le Giro 2014 a marqué les esprits.

Stage 16 / (c) TDWsport.com

Solidarité et persévérance, la clé du succès pour Movistar

Aucun cycliste n’est immunisé contre les aléas de la course. Quintana lui-même s’est retrouvé pris dans les chutes collectives des premières étapes, causant de belles frayeurs à son équipe : « On craignait vraiment que Nairo ne se rétablisse pas à 100% » expliquait le manager Eusebio Unzué. De plus le colombien souffrait d’une infection pulmonaire et d’une allergie durant les deux premières semaines, signifiant qu’il n’était pas à 100% de ses capacités.

Nairo Quintana / (c) TDWsport.com

Mais la persévérance paye toujours. L’équipe a tracé sa route jusqu’à la troisième semaine pour offrir à Quintana ce pour quoi il est fait : la haute montagne. Sa victoire lors de la 16ème étape à Val Martello et celle du contre-la-montre individuel en montagne sur l’étape 19 a confirmé ce que l’on savait déjà : il est un des meilleurs grimpeur de sa génération.

Movistar Team / (c) TDWsport.com

La victoire finale n’aurait pas été possible sans l’aide de toute l’équipe Movistar. Les jalons de ce succès ont été posés dès la première étape lors du contre-la-montre par équipe à Belfast. En plaine ou dans les hauts-cols Quintana n’était pas seul, ses équipiers étaient toujours là pour l’aider à se préserver. Sur 21 équipes, Movistar a été la seule à arriver à Trieste avec 9 coureurs, c’est à dire l’ensemble de la formation.

Movistar Team / (c) TDWsport.com

Le meilleur vélo pour le meilleur coureur

Chez Canyon, nous pouvons être fiers de tout le travail accompli en partenariat avec les sportifs professionnels afin de développer et de perfectionner nos produits. C’est le résultat direct de toutes les heures passées à tester nos vélos, en collaboration avec les meilleurs cyclistes au monde. Ces efforts nous permettent de concevoir, ce que nous pensons être, les meilleurs vélos au monde. La victoire de Nairo Quintana sur le Giro d’Italie sert à prouver notre conviction.

Ultimate CF SLX / (c) TDWsport.com

Bravo à toute l’équipe Movistar et à Nairo Quintana pour cette victoire sur le Giro d’Italie 2014 !

L’escadron gagnant : Nairo Quintana (Col), Andrey Amador (Crc), Igor Anton (Spa), Eros Capecchi (Ita), Jonathan Castroviejo (Spa), José Herrada (Spa), Gorka Izagirre (Spa), Francisco Ventoso (Spa), Adriano Malori (Ita)

Canyon ProSports

Sag uns Deine Meinung

Kommentare