Tour de France 2014 : un bon cru pour les coureurs Canyon.

Alexander Kristoff / (c) TDWsport.com
La 101ème édition du Tour de France s’est achevée dimanche avec le traditionnel sprint final sur les pavés des Champs d’Elysées, au cœur de Paris.

Les 3664 kilomètres parcourus entre les routes du Yorkshire jusqu’aux grands boulevards de la Capitale, répartis sur 21 étapes, en ont fait souffrir plus d’un…. Même si Vincenzo Nibali a affirmé sa toute-puissance sur la course en s’emparant du Maillot jaune, les formations Katusha et Movistar Team avaient également des choses à célébrer à la fin de ce Tour.

Kristoff montre sa valeur

Le sprinteur Norvégien de la Katusha a été l’une des révélations de ce Tour. Alors qu’il n’avait jamais gagné d’étape auparavant, Kristoff était bien présent dans tous les sprints et s’est emparé avec la manière des étapes 12 et 15 au guidon de son nouveau Aeroad CF SLX.

Alexander Kristoff / (c) TDWsport.com

Les deux victoires de Kristoff ont été possibles grâce au magnifique travail de ses co-équipiers. Le coureur Katusha était le seul du peloton à pouvoir rivaliser avec la puissance de l’allemand Marcel Kittel lors de l’étape finale à Paris. Il ne manquait qu’un demi-vélo de longueur et pourtant il avait lutté pour revenir après une crevaison.

Alexander Kristoff / (c) TDWsport.com

Cette année a été particulièrement faste pour l’équipe Katusha qui a su garder la dynamique insufflée par la troisième place de Joaquim Rodriguez en 2013, ces deux victoires d’étapes donnent un parfum de devoir accompli pour le team manager Viacheslav Ekimov. « Je crois que ça a été le meilleur Tour de France pour l’équipe, cette expérience nous servira pour nous améliorer encore à l’avenir. Mais maintenant je veux féliciter et remercier l’ensemble de l’équipe pour leur travail, la bataille qu’ils ont livrée et leur réussite ! »

Katusha Team / (c) TDWsport.com

Valverde au pied du podium

Au départ du contre-la-montre de 54km samedi dernier, le capitaine de la formation Movistar, Alejandro Valverde n’était qu’à deux secondes du podium. Il a été l’un des coureurs les plus réguliers et pointait à la deuxième place du général pendant la quasi-totalité de la course. Mais l’espagnol a perdu du temps dans les cols pyrénéens et n’a pas su refaire son retard lors du contre-la-montre.

Alejandro Valverde / (c) TDWsport.com

Néanmoins sa 4ème place au classement général est la meilleur performance de Valverde en sept participations au Tour de France et cela reste une grande fierté : « C’est le sport, des fois tu gagnes, des fois tu perds. On s’est battu jusqu’au bout, ce qui veut dire qu’on a très bien roulé et qu’on a fait tout notre possible. […] Ce résultat n’est pas une défaite pour moi, loin de là. »

Canyon félicite et remercie l’ensemble des coureurs Movistar et Katusha pour avoir animé ce Tour de France 2014 et en avoir fait une course mémorable.

Canyon Pro Sports

Sag uns Deine Meinung

Kommentare