Un premier bilan du Tour d’Italie 2011

Aujourd’hui, c’est le premier jour de repos sur le Tour d’Italie cette année et c’est le moment de dresser un premier bilan de la course. Nous avons passé maintenant 9 étapes. Après l’ouverture de la course par le contre la montre par équipe, comme c’est souvent le cas, nous avons enchainé par plusieurs étapes de plaine. Lors de la première journée, l’équipe Omega Pharma-Lotto a surpris ces rivaux en finissant 4ème des 19,3km de contre la montre. Les coureurs ont tout donné sur leur Speedmax CF et l’entrainement intensif réalisé avant le Giro a été payant.

teamzeitfahren_1

L’équipe a continué sur la même voie. Seulement un jour plus tard, Sebastian Lang a montré ce dont il était capable en menant une échappée de près de 200km, avec 20 minutes d’avance à un moment donné. Cependant, les autres équipes l’ont pris en chasse et l’ont rattrapé juste avant l’arrivée. Mais les tactiques de l’équipe ont été payantes car sur l’étape suivante Sebastian Lang a été capable de prendre une nouvelle fois le maillot vert du meilleur grimpeur.

sebastian_lang_3

Les évènements de l’étape suivante ont dépassé l’aspect sportif, avec la chute mortelle du coureur belge Wouter Weylandt. Il n’est pas possible de reconstituer les circonstances exactes de l’accident, mais cependant les autres coureurs ont rapporté que le jeune coureur belge avait coincé sa pédale dans un rocher et heurté le sol violemment une vingtaine de mètres plus loin. Malgré les efforts des secours, il a été impossible de lui sauver la vie. Toute l’équipe Canyon et le monde cycliste ont été très choqués par cette nouvelle tragique et nous pensons très fort à ses proches. Les organisateurs et les coureurs ont décidé de continuer le Giro et la 4ème étape a été neutralisée. Le numéro 108 de Weylandt ne sera plus jamais attribué sur le Tour d’Italie.

Du point de vue de l’équipe Omega Pharma-Lotto, l’étape 7 fut un moment fort avec la première arrivée au sommet. Bart de Clercq, le nouveau pro de 24 ans fut capable de gagner sa première étape à la photo finish. Bart a réussi à s’échapper au bas de la montée finale, qui a un pourcentage moyen de 5%, et a créé un écart de 30 secondes. Avec quelques centaines de mètres d’avance avant l’arrivée, il a vu revenir les autres coureurs derrière lui, mais il a géré son avance en puisant dans ses dernières réserves.

bart_de_clercq_2

Jusque là le favoris de la course avait été bien silencieux, mais sur la 8ème étape Alberto Contador a montré de quoi il était capable en finissant 2ème de l’étape. Sur l’étape d’hier, il a réalisé l’ascension du mont Etna a deux reprises et les tactiques des équipes ont volé en éclat par las suite. Un jour avant le premier jour de repos, le grimpeur et spécialiste des courses à étapes est entré dans le vif du sujet pour la première fois cette saison. En finissant seulement à 3 secondes et en seconde position derrière José Rujano Guillen, et de plus avec 50 secondes d’avance sur ses poursuivants composés de Vincenzo Nibali, Roman Kreuziger et Stefano Garzelli. La victoire d’étape a permis à Contador de revêtir le maillot rouge de leader et de lui donner une minute d’avance sur Konstantin Sistrov au général.

La semaine prochaine débute par trois jours difficiles en montagne vendredi, samedi et dimanche (Großglockner, Monte Zoncolan, Gardeccia).

Sag uns Deine Meinung

Kommentare