André Greipel remporte la médaille de bronze

Lors d’impressionnants championnats du monde à Rudersdal au Danemark, André Greipel remporte le bronze à l’issue du sprint.

 

Bien que le capitaine de l’équipe Allemande est au regret d’avoir manqué l’opportunité de rapporter le maillot arc en ciel à l’Allemagne pour la première fois depuis 45 ans, André considère ce résultat comme un grand succès.

La course, d’une distance de 266km à été caractérisé par un rythme pénible . En dehors d’une chute lors du 12e tour, et d’ennuis techniques, l’équipe Allemande fait bonne impression. Danilo Hondo, coureur expérimenté, complimente son capitaine d’équipe Greipel en disant: “C’est la classe!”.”Nous avons remporté la médaille de bronze, et non perdu la médaille d’or” nous fait remarquer Jan Schaffrath, directeur de l’équipe Allemande. “Conclure avec une médaille de bronze dans de telles circonstances est tout simplement fantastique”, d’après Tony Martin. Il fait partie des nombreux coureurs ayant été impliqués dans la chute du 12e tour, à 75 Km de l’arrivée; tout comme Christian Knees qui a ce moment perdit le contact, et ne pu apporter le soutien nécessaire à André Greipel pour le sprint final.

André Greipel a du admettre sa défaite devant le britannique Mark Cavendish, et l’australien Matthew Gross. “Cavendish à bien le statut d’un champion du monde”, indique Greipel après la course.

Le coéquipier d’André Greipel, Jurgen Roelandts termine sa course avec une très respectable 5ème place. Lors des 300 derniers mètres, le Belge était dans les roues du futur champion du monde. “J’ai tout essayé pour le suivre, mais je me suis retrouvé coincé” explique Roelandts. “Un réel regret”. “La victoire était hors de portée, mais le podium ne l’était pas”, cite Roelandts.

Sag uns Deine Meinung

Kommentare