Combinons nos forces et foncons – C’est parti pour la derniere semaine du Tour

Ca été un choc sur la 14eme étape de Tour de France, hier. Plusieurs malfaiteurs ont lancés des clous sur un passage des cyclistes long de 4km, dans la dernière montée du “Mur de Péguère”. Ceci a causé des crevaisons à une trentaine de cyclistes. Plusieurs cyclistes avaient même 2 ou 3 clous plantés dans leurs pneus, y compris Luca Paolini, qui a perdu quelques minutes à cause de ses crevaisons.
Presque chaque team a eu un cycliste qui a crevé à cause des clous se trouvant sur la route. Le team Astana a été touché de manière particulièrement grave. D’après les premiers diagnostics, l’un de leurs cyclistes se serait fracturé la clavicule.

Defekt bei Aliaksandr Kuschinski  auf der 14. Etappe der Tour de France 2012 / Foto: ROTH

“C’est un acte très stupide qui aurait pu être fatale”, nous dit le directeur du Tour de France Christian Prudhomme, quelque peu déboussolé.
C’est très triste de voir qu’il y a encore des personnes qui ne pensent pas aux conséquences que peuvent avoir leurs actes, et qui mettent en danger la vie des autres. Nous espérons que ce mystère sera très rapidement résolu.

Auch Luca Paolini war von der Nägel-Attacke betroffen  / Foto: ROTH

A part pour cet incident désagréable, cette étape était très excitante avec une impressionnante victoire du cycliste Luis Leon Sanchez de Rabobank. Eduard Vorganov était aussi en bonne condition et se place 9eme sur cette étape de 191 km, et 22 eme au classement général.

Un après goût amer perdure,
Mais à présent, il est l’heure de tout donner à Denis Menchov et à son équipe avant la deuxième journée de repos de demain, qui se trouve être l’ultime journée de repose avant la fin de ce Tour de France.

Aujourd’hui, le peloton devra parcourir les 158.5km de Samatan jusqu’à Pau. “A une journée de l’Etape Mère de ce Tour, les capitaines des équipes gardent un œil les uns sur les autres. Bien que ça ne soit pas une étape entièrement plate, les cols n’y sont pas non plus présents. C’est pourquoi, il ne faudra pas s’attendre à de majeurs changements à la tête du classement général.” d’après Andreas Walzer.

Après la journée de repos, l’Etape clé est faite de 197km, dont 90km de montées.
Au total, 4 montées à gravir. Le Col d’Aubisque, le Col de Tourmalet, le Col d’Aspin, et le Col de Peyresourde. Cette étape est faite pour les pures grimpeuses. C’est un super parcours pour notre top cycliste Denis Menchov!

Nous souhaitons à notre équipe tout le meilleur et le succès pour ces étapes rudes qui restent à venir!
Canyon et Katusha: Apprendre de l’autre, Gagner ensemble!

Sag uns Deine Meinung

Kommentare