Au suivant! Présentation d’un autre membre de notre Canyon Factory Enduro Team, Marco Bühler

À tout juste 20 ans, Marco Bühler est le plus jeune pilote du Canyon Factory Enduro Team. Cependant, il affiche déjà quelques succès au palmarès de sa jeune carrière et nous sommes réellement heureux de l’accompagner pour ses débuts sur la scène de l’enduro pro. Une chose est sure – nous entendrons parler de lui cette saison, car Marco est surmotivé et impatient de commencer les compétitions.

Nom: Marco Bühler
Date de naissance: 10 Juin 1992
Domicile: Gunzesried / Allgäu, Allemagne

Portrait Marco Bühler / Foto: Privat

Trek Bike Attack Lenzerheide 2012: 14ème place
Milka Wheels of Speed Amateur Willingen 2012: 5ème place
Specialized Enduro Series Sammerberg 2012: 13ème place
Specialized Enduro Series Kirchberg 2012: 15ème place
Specialized Enduro Series 2012: 14ème place
Crema Cycle Short Track Willingen 2012: 3èmeplace
CaiDom Brixen 2011: 9ème place

Bonjour Marco,
Felicitations. Nous somems heureux de te compter dans notre Canyon Factory Enduro Team.

Il y a seulement quelques années, l’Enduro était l’une des disciplines les plus exotiques. Cette année et pour la première fois, l’Enduro World Series apparaît, il s’agit d’une réelle avancée pour ce sport. Comment es-tu arrivé dans le cyclisme et dans le VTT enduro en particulier ? Es-tu inspiré par un pilote en particulier?

Merci beaucoup. J’ai vraiment hâte de passer à l’action, notamment avec les Enduro World Series.
J’ai débuté le VTT quand j’avais 15 ans en suivant mon père, et, au début, je n’avais pas le physique et l’expérience que la plupart de mes concurrents possédaient, pour mes premières compétitions en cross-country. Ma première vraie course a été la Trek Bike Attack dans la région de Lenzerheide, qui est toujours l’une des principales courses sur mon calendrier. La saison suivante, j’ai commencé à rouler sur certains évènements avec le team Mountain Heroes et c’est à ce moment là que je me suis impliqué dans l’enduro.
L’un de mes modèles est René Wildhaber, car c’est l’un des pilotes les plus rapides en Enduro, mais ce n’est pas l’unique raison : je pense aussi que c’est une personnalité très intéressante. Il est vraiment accessible, il vit pour le sport et la montagne. Mario Thoma est aussi l’un de mes modèles, il était mon Team Manager au sein de l’équipe des Mountain Heroes et nous sommes très bons amis. Mario était aussi un pilote de renom en DH par le passé.

Tu as déjà connu les vélos Canyon avec le Team Mountain Heroes. Parles nous un peu de tes expériences avec le Strive

Pour moi, le Strive est le vélo parfait pour chaque type de course. C’est un super vélo pour les parties de pédalage rapide, il n’y pas d’effet de pompage et il est aussi très bon en montée. C’est en descente, que le pilote appréciera les vrais atouts de ce vélo : les bases courtes et le boitier de pédalier bas rendent le vélo plus maniable, plus agile et on se sent à l’aise sur tous types de terrain. Quand vous roulez à des vitesses extrêmes ou sur terrain cassant, le Strive est au top.

Voller Einsatz beim Dakine Trailfox 2012

2013 sera ta première saison en tant que pilote pro. Qu’attends-tu le plus et quels sont tes principaux objectifs pour la saison à venir ?
Le terme ”pro” me fait bizarre, pour moi les “pros”, ce sont les pilotes que je considère comme mes modèles. Avant tout, je suis impatient de rejoindre le Team, mes nouveaux coéquipiers et surtout de reprendre la compétition. Cette année, je serais concentré sur les German Enduro Series ainsi que sur quelques autres courses, comme les Enduro World Series. Pour moi, le plus important est d’améliorer mes résultats, mes performances et de prendre un maximum de plaisir sur mon vélo !

Comment t’es tu préparé pour le début de la saison ?

Il est très important pour moi durant l’hiver de me libérer l’esprit en pratiquant d’autres sports que le vélo. Je pratique alors beaucoup de ski fond, de gym et d’escalade indoor. À la mi-février, je reprends le velo à Sospel en France pour un stage de préparation, pour débuter ensuite, début avril, sur les premières courses francaises.

Que fais-tu lorsque tu n’es pas entrain de rouler sur ton vélo ?

C’est une question difficile. En hiver, ma grande passion est la neige et le ski, et je suis actuellement en train de passer un diplôme pour devenir moniteur de ski. En été, j’aimerais faire plus d’escalade et de randonnées en montagne, car la montagne est tout pour moi. Je continue également mes études en Gestion à l’Université de sciences appliquées de Kempten.

Nous te remercions du temps que tu nous a accordé et nous te souhaitons un superbe départ pour la nouvelle saison !

Sag uns Deine Meinung

Kommentare