Notre pilote Canyon Factory Enduro Team : Joe Barnes

Où qu’ils soient, il se passe toujours quelque chose. Joe Barnes et les “Dudes of Hazzard” forment un groupe imbattable, que nous avons rapidement accueilli parmi nous. Joe, en tant que pilote officiel du Canyon Factory Enduro Team et ses collègues Liam Moynihan et Fergus Lamb – qui utiliseront aussi des vélos Canyon – nous avons choisi de supporter leur team tout au long de la saison. Après avoir bousculé la scène Enduro la saison passée, avec les “Dudes of Hazzard”, l’écossais, au sein du Canyon Factory Enduro Team, aura tout ce dont il a besoin pour prétendre aux meilleures places.

Mesdames et messieurs, nous sommes fiers de vous présenter Mr. Joe Barnes

Joe Barnes mit seinem Van

Date de naissance : 11.06.88
Domicile: Fort William (Écosse)

Salut Joe, où passes-tu tes journées en ce moment? As-tu pris tes distances avec ce bon vieil hiver écossais?

Je suis pour le moment chez moi, à Fort William. Mais tu as raison, l’hiver en Écosse est quelque chose que je redoute. Je suis déjà parti deux fois, une semaine à Ténériffe et une semaine à Majorque. Les deux voyages ont été supers pour parfaire mon entraînement et m’habituer à mon nouveau vélo. C’est agréable de rentrer à la maison, pour faire ce que j’aime par dessus tout, à savoir créer de nouveaux sentiers et m’amuser dans la boue avec mon vélo.

Tu es reconnu sur la scène Enduro en tant que meneur des “Dude of Hazzard”. Comment vas-tu assumer ce rôle en plus de tes nouvelles responsabilités envers le team?

C’est marrant ce que tu dis, dans la mesure où nous sommes tous des gens assez réservés qui gardons beaucoup de choses pour nous. Nous faisons avant tout preuve de professionnalisme sur les épreuves. Le Lurid Van et la comédie en scooter permettent cependant de se distinguer ! Pourquoi marcher lorsqu’on peut se déplacer avec un scooter et économiser ses forces :). Le fait que Canyon soutienne aussi Liam et Ferg des ”Dudes” devrait apporter une atmosphère familière. Je devrais donc me sentir à l’aise avec les gens de chez Canyon et du nouveau team.

Les Enduro World Series débutent en Mai. Quels sont tes objectifs ainsi que ton rôle dans le team?

Je suis vraiment impatient de débuter, avec la première course en Italie. Pour cette première des Enduro World Series, j’espère pouvoir utiliser mes connaissances issues de la DH et les adapter à ce nouveau format de course. J’ai toujours couru en tant que pilote privé par le passé, courir à présent au sein d’un team devrait être bénéfique pour moi, avec un support technique ainsi qu’avec cette atmosphère générée par une équipe. J’espère pouvoir apporter mon style à l’équipe afin que cela se traduise, pour moi et mes collègues par de bons résultats.

L’Enduro est une manière de vivre. Il n’y a pas de doutes lorsque l’on regarde tes vidéos. Peux-tu nous décrire à quoi ressemble un weekend de course avec les ”Dudes”?

On arrive sur le lieu de la course et on tourne en rond pendant environ une heure pour trouver le meilleur emplacement. Direction du vent, exposition par rapport au Sud, distance par rapport aux stands et aux remontées, tout est calculé! Là, nous sortons les scooters pour faire une visite des alentours et aussi pour s’amuser un peu. Sur le terrain, les reconnaissances se font à pied et à vélo, plusieurs fois, afin de déterminer sérieusement les trajectoires idéales. Nous en discutons aussi le soir ensemble. Une fois cela fait, nous sortons la table de ping-pong pour quelques échanges afin de nous détendre. Quelques pommes de terre pour le dîner et un film dans le van pour terminer la journée. Une fois la course terminée, nous prenons le temps de ranger notre matériel, nous sommes presque toujours les derniers à partir. Nous aimons la compétition, mais aussi tout le plaisir que l’on peut prendre à côté, lorsqu’on n’est pas sur le vélo.

Joe Barnes in Action auf Mallorca / Foto:Dudes of Hazzard

Que penses-tu du Strive après tes premiers tours de roues? Qu’est ce qui caractérise, selon toi, le vélo d’Enduro parfait?

Cela fait quelques mois maintenant que j’utilise mon Strive. Ce que j’ai directement apprécié, c’est sa facilité de prise en main. La géométrie et les suspensions sont réellement confortables! Pour l’Enduro, le poids du vélo est un élément important. J’ai prévu de monter mon vélo dans sa configuration course cette semaine. Je suis impatient de le recevoir!

L’Enduro est une discipline physique, que fais-tu pour rester en forme?

J’ai fait appel à un entraîneur en octobre dernier et cela porte ses fruits. J’ai trouvé le bon équilibre entre efforts et repos, gym et vélo de route sans jamais écarter mon entraînement technique en VTT.

Que ferais-tu si tu n’étais pas un professionnel du VTT?

C’est une question difficile dans la mesure où j’ai toujours fait du vélo et travaillé dans un magasin de vélos, sachant que c’est tout ce que je voulais faire. J’ai une formation d’ingénieur, cela reste donc toujours une option pour moi bien que je pense que faire un peu de tout soit plus intéressant. Être son propre patron, tourner des vidéos, faire un travail manuel et être mécanicien cycle, avec en plus du temps pour s’amuser.

Une vie sans vélo c’est comme…?

La question ne se pose même pas ! Deux roues suffisent pour me rendre heureux.

Merci Joe! A très bientôt!

Sag uns Deine Meinung

Kommentare